actualité‎ > ‎

Ensemble, prenons soins de nos intestins !

publié le 22 nov. 2011 à 22:18 par Prévention Cancers 26-07   [ mis à jour : 9 déc. 2011 à 05:55 ]

Ensemble, prenons soin de nos intestins

parlez-en aux femmes et aux hommes que vous aimez !


Quel paradoxe que de reprendre le schéma de communication qui fonctionne si bien pour la campagne de dépistage du cancer du sein … et de le transposer pour faire décoller l'adhésion à la démarche de se faire dépister pour le cancer colorectal !


Depuis le début du mois d'octobre nous voyons que la tendance est à la hausse, avec + 11% de personnes qui se sont passées par le dépistage Hemoccult depuis 1 an en Drôme Ardèche.

Nous pensons que la campagne de communication concentrée sur les 4 derniers mois et touchant 278.000 lectrices et lecteurs peut expliquer ce rebond, d'autant que nous avons couplé cette communication en associant les deux dépistages. 


Mais on peut aussi penser que les femmes, qui sont plus fidèles aux dépistages et plus pragmatiques, ont bien apprécié le "parlez-en aux femmes que vous aimez", et l'on transformé d'elles-mêmes pour le test de dépistage du cancer colorectal en un "parlez-en aux hommes et femmes que vous aimez". Elles ont raison et ce d'autant plus que les hommes sont plus "frileux" et participent moins alors que leur propre risque de développer un cancer colorectal est de 1 point supérieur à celui des femmes.


Il faut souligner également que les médecins traitants se remobilisent, certains préparent déjà une journée "porte ouverte pour le dépistage du cancer colorectal" qui aura lieu début mars 2012.

Nous ne pouvons que répéter les chiffres :

  • 241.000 personnes sont concernées, il faut donc que celles et ceux qui n'ont pas adhéré à la démarche soient convaincus par celles et ceux qui ont fait le test !

  • 115.000 drômoises, drômois, ardéchoises, ardéchois sont passés par le dépistage en 3 ans 1/2.

  • 2500 personnes sont désormais hors de danger, leur test était positif et ils savent pourquoi car ils ont fait la colposcopie indispensable pour déterminer l'origine du saignement: regardez le tableau en haut à gauche.

Et n'oubliez pas ! Ce test est négatif dans 97% des cas, au risque de nous répéter c'est un "contrôle technique" qui sert à se rassurer.


Bien entendu, entre 2 tests à intervalle de 2 ans, si vous avez des signes alarmants (saignement visible, amaigrissement, apparition d'une constipation inhabituelle) vous devez consulter votre médecin !



Dr Etienne Paré

Comments