actualité‎ > ‎

éditorial du 2 avril 2011

publié le 1 avr. 2011 à 13:25 par Prévention Cancers 26-07   [ mis à jour : 1 avr. 2011 à 13:27 ]
2 Avril 2011 : 90.847 personnes ont fait le test de dépistage du cancer colorectal,
  • 2544 personnes ont eu un test positif.
  • 2055 personnes ont fait leur coloscopie.
Nous constatons donc beaucoup de personnes qui, visiblement, ont peur de l'examen qui doit suivre impérativement un test Hemoccult positif ... rassurez-vous en regardant cette vidéo : la coloscopie

Grâce à cette coloscopie,  désormais plus de 1068  personnes sont  hors de danger grâce au test de dépistage du cancer colorectal.

En cas de test positif voici ce qu'on découvre :
  • 10 % sont des cancers (dont la moitié sont de forme très précoce facilement traitable),
  • 20% sont des polypes à risque de transformation en cancer, ils seront enlevés,
  • 22% sont des polypes bénins qu'on enlève aussi,
  • 48% sont des causes de saignements non liés au risque cancer
96,7% des tests sont négatifs ! c'est bien un contrôle technique que l'on fait quand on se fait dépister.
Un contrôle technique qui peut détecter une panne.
Cette panne est un saignement non visible.
Et pour en connaître l'origine, c'est la coloscopie qu'il faut réaliser ... si vous avez un Hemoccult positif, consultez votre médecin, il vous orientera vers un gastroentérologue.
Nous recommandons, avec insistance, aux personnes qui n'ont pas réalisé la coloscopie indispensable prennent un RDV avec leur médecin traitant pour être orienté vers un gastroentérologue. Rester dans l'ignorance de l'origine du sang occulte dépisté peut être très dommageable.

Etienne Paré
Directeur de Prévention Cancers et médecin coordonnateur
epare@dapc.fr
Comments