actualité‎ > ‎

Editorial du 13 septembre 2011 : "octobre rose"

publié le 13 sept. 2011 à 02:05 par Prévention Cancers 26-07   [ mis à jour : 15 sept. 2011 à 07:17 ]

Ensemble, prenons soin de nos seins,
parlez-en aux femmes que vous aimez !

Prévention Cancers et octobre rose : actions

 

Prendre soin de ses seins, entre 50 et 74 ans révolus, c’est passer un simple « contrôle technique », le contrôle se sa mammographie (radio des seins) tous les 2 ans, pendant 25 ans.

C’est un acte positif, qui permet à chacune d’entre vous de se rassurer, puisque dans 95% des cas cette mammographie sera strictement normale, dans 5% des cas elle fera l’objet d’une surveillance rapprochée et si le radiologue découvre un cancer : ce sera dans 7 cas sur 1000 femmes dépistées.

On vous le répète par média interposés, ce cancer du sein est le premier de la femme, 52.000 nouveaux cas par an, il a doublé depuis 1980, année après année vous êtes au courant de ces chiffres, au risque d’être lassées ! Ne vous lassez pas …

En effet, ce cancer du sein, qu’est il devenu depuis 2004 qu’on le dépiste en Drôme - Ardèche ?

Entre 2004 et 2011 nous observons une baisse très significative de la taille des tumeurs détectées, les cancérologues et les chirurgiens nous le confirment à chaque fois que nous les rencontrons,

Et ils en sont ravis ! Non, ils ne sont pas ravis de soigner des cancers bien entendu ! Mais ils nous confirment que les tumeurs sont enfin prises à un stade précoce et par conséquent les traitements et les résultats de ces traitements sont nettement meilleurs.

Pourquoi ces résultats encourageants ?  Il y a 4 raisons qui peuvent être mises en avant :

Première raison : parce que la participation augmente, elle est autour de 56% en Drôme et 53% en Ardèche, mais ce n’est pas suffisant, nous nous devons d’atteindre 60% de participation, voire plus.

Deuxième raison : parce que la qualité des mammographies produites par les radiologues s’accroît. En effet, tous les radiologues savent que dans le cadre du dépistage, toutes les mammographies qu’ils jugent normales, vont être relues, au siège de Prévention Cancers, par des radiologues spécialement formés, ils sont plus vigilants et ils ont énormément investi en s’équipant en matériels plus modernes.

Troisième raison, la majorité des femmes qui sont entrées dans le dispositif du dépistage, organisé par Prévention Cancers, lui sont fidèles, elles repassent donc leurs mammographies tous les 2 ans, et si entre temps quelque chose apparaît, c’est une tumeur petite qu’on va découvrir.

Enfin, quatrième raison : le dispositif mis en œuvre par Prévention Cancers, garantit à chaque femme un suivi de son dossier de dépistage pendant 25 ans ! Oui, 25 ans, pendant lesquels nous traitons les invitations aux bonnes dates, les relances à échéance de 2 ans, les résultats sont rendus, aux femmes comme à leurs médecins …et … si une femme a des examens complémentaires à faire, nous le lui disons, nous le lui rappelons si nécessaire, bref jusqu’au bout de 50 à 74 ans révolus votre dossier est pris en charge par ce service de santé publique.

Venez nombreuses aux manifestations « d’octobre rose », nous répondrons à toutes les questions que vous ne manquez pas de vous poser.

Dr Etienne Paré