actualité‎ > ‎

Editorial de mai 2011

publié le 5 mai 2011 à 08:24 par Prévention Cancers 26-07   [ mis à jour : 5 mai 2011 à 08:25 ]
5 mai 2011

Si nous faisons le point des 4 premiers mois de l'année, nous constatons deux éléments :

Pour le dépistage du cancer du sein :
  • le dépistage du cancer du sein enregistre une progression de 10% par rapport à la même période en 2010. Nous ne pouvons que féliciter les femmes de Drôme et Ardèche qui se mobilisent.
  • Force est de constater que les radiologues de nos deux territoires sont de plus en plus incitatifs et favorisent la démarche du dépistage organisé (permettant la seconde lecture des mammographies considérées comme normales en première lecture). Les médecins généralistes sont de plus en plus vigilants, les gynécologues également.
Pour le dépistage du cancer colorectal :
  • la situation reste préoccupante, le nombre de tests réalisés par les Drômois et Ardéchois stagne sans pour autant baisser par rapport à 2010.
  • Force est de constater que la nécessité de refaire le test au bout de deux ans est un message qui ne "passe" pas !
  • Nous incitons les médecins généralistes à se remobiliser.
  • Pour cela nous les incitons à consulter les données par cantons et communes, ils verront que certaines communes sont bien mieux loties que d'autres, prouvant que la mobilisation des acteurs des soins primaires est efficace.
Etienne Paré
Directeur de Prévention Cancers et médecin coordonnateur
epare@dapc.fr