actualité‎ > ‎

2014 : année entre parenthèse pour le dépistage du cancer colorectal

publié le 15 mai 2014 à 06:16 par Prévention Cancers 26-07   [ mis à jour : 15 mai 2014 à 06:31 ]
15 Mai 2014

2014 : les chiffres parlent !

Une année de transition à mettre entre parenthèse pour le dépistage du cancer colorectal.

dépistage du cancer colorectal :
  • L'attente du nouveau test reste un enjeu majeur. Les médecins et la population sont désormais au courant du passage au test immunologique. On en a beaucoup parlé en mars : résultat baisse de 19% des tests réalisés par rapport à l'année 2013
  • Nous terminerons notre troisième campagne de dépistage du cancer colorectal le 1er septembre avec le test Hemoccult actuel.
  • Nous inviterons la population concernée par les 4 derniers mois 2014 à consulter leur médecin (qui délivrera l'ancien test si nécessaire) ou bien d'attendre le nouveau test.
  • Nous commencerons la quatrième campagne lorsque nous aurons ce nouveau test en mode opérationnel (janvier 2015 ?)
  • Cette nouvelle campagne partira en remettant les "compteurs à zéro", toute la population des 245.000 personnes de Drôme Ardèche, hommes et femmes entre 50 et 74 ans, sera bénéficiaire de ce nouveau test comme si c'était la première campagne de dépistage.

dépistage du cancer du sein :

  • Le volume de mammographie réalisées augmente toujours : + 4%
    par rapport à 2013 ... C'est satisfaisant au plan comptable, mais la population augmentant cette augmentation n'impacte pas le taux de participation.
  • Il est indispensable de convaincre un maximum de femmes à ne pas oublier de répondre aux invitation dès 50 ans !
  • nous constatons que la tranche des femmes en 50 et 55 ans devient moins réceptive au message du dépistage depuis maintenant 3 ans

Etienne Paré
Directeur de Prévention Cancers et médecin coordonnateur
epare@dapc.fr
Comments